Orléans, la maison de la Coquille, rue de la Pierre Percée

maison coquille 3Parmi les trésors du patrimoine d’Orléans, se trouve la maison de la Coquille, sise 7 rue de la Pierre Percée. Elle a été construite dans les années 1550-1560. Elle doit son nom à la coquille sculptée dans le cartouche à guirlandes au dessus de la petite porte d’entrée.

Ce nom s’expliquerait aussi par le voisinage de la chapelle Saint-Jacques, étape des pèlerins vers Saint-Jacques de Compostelle, Orléans se situant sur la via Turonensis, la voie de Tours vers Compostelle.

Cette maison, construite en pierre tendre possède un rez-de-chaussée percé de deux ouvertures : logis à gauche et boutique à droite, ainsi que deux étages séparés par une corniche, comprenant pilastres corinthiens, entablements et  baies à croisillons.

La pièce de bois qui recoupe la grande arcade et porte un châssis de tympan est un réemploi : c’est une sablière de maison en pan de bois aux extrémités ornées de figurines datant du 16ème siècle.

La rue de la Pierre Percée est une impasse aux pavés disjoints. La différence sensible de niveau entre cette rue – qui a conservé celui qu’elle avait à l’origine – et le quai, est due à l’édification au 18eme siècle d’une butte qui donnait accès au Pont Royal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *